Agrandir

Sandro Simonet décroche l’or en slalom !

Sandro Simonet a remporté la troisième médaille d’or des JOJ pour la Suisse à Innsbruck. Le Grison a fait honneur à son rôle de favori en slalom en l’emportant avec près de deux secondes d’avance. Emilie Benz a gagné le bronze en skicross – sans avoir disputé la bonne compétition.

Sandro Simonet menait déjà après la première manche. Il ne s’est pas laissé impressionner par la grande proportion de défaillances et les chutes de neige de plus en plus importantes et disposait d’une seconde d’avance sur le deuxième, le Belge Dries Van den Broecke. « J’ai bien skié et je ne me suis jamais retrouvé en grande difficulté », a expliqué Sandro Simonet. Avant la deuxième manche, il n’a pas été nerveux au vu de son avance. Après une, puis deux petites fautes dans la partie supérieure, il est repassé à l’attaque : « Sinon cela n’aurait probablement pas suffi ». Il se trompait car il a passé la ligne d’arrivée avec une belle avance de 1,9 seconde.

Trois médailles pour le Grison

Avec une médaille d’or et deux de bronze, Sandro Simonet est le grand gagnant des 26 membres de la délégation suisse : il a dépassé toutes les attentes, même les siennes. S’il avait déjà caressé le rêve d’une médaille d'or en slalom, les autres médailles en super-combiné et slalom géant ont un peu fait figure de surprise pour Sandro Simonet. Une médaille aurait également été possible lors de la course en équipe qui avait lieu en parallèle, mais les dieux de la compétition n'étaient pas du côté des Suisses.

Emilie Benz remporte le bronze « sans combattre »

Ce qui s’était profilé ces derniers jours s’est confirmé aujourd’hui : les coureurs de skicross n’ont pas pu se rendre à leur compétition. 70 cm de neige fraîche sont tombés sur Kühtai rien que dans la nuit de samedi et il n’y avait pas assez de temps pour refaire la piste. Ce sont donc les résultats de la qualification qui comptent et Emilie Benz remporte le bronze. C’est cependant une petite déception pour la skieuse de Davos, qui aurait escompté davantage. Pendant la qualification, elle avait même subi une bourrasque qui l’avait reléguée sévèrement en arrière. Vincent Gentet aurait volontiers fait ses preuves dans une lutte d'homme à homme, mais seule subsiste ainsi sa 12e place de qualification.

Relais de ski de fond / biathlon quatrièmes

Il s’en est fallu de peu pour que le relais mixte de biathlon / ski de fond suisse obtienne une médaille à Seefeld. Grâce à une magnifique performance, le quartette Aita Gasparin, Kenneth Schöpfer (tous deux en biathlon), Nadine Fähndrich et Jason Rüesch (tous deux en ski de fond) s’est classé quatrième derrière l’Allemagne, la Russie et les Etats-Unis, à 13 secondes du podium. Parmi les 24 nations au départ, la Suisse est ainsi passée devant des pays comme la France, la Suède ou la Norvège. « Nous avons manqué de peu une médaille, nous n’en avons pas perdu une », a résumé Edi Zihlmann, un entraîneur de ski de fond satisfait.

Sacha Berger cinquième

Sacha Berger a également réalisé une bonne performance. Le skeletoneur a été le dernier de l’équipe suisse à entrer dans sa compétition et a terminé celle-ci à une belle cinquième place. « Cela aurait pu être encore mieux » a déclaré Sacha Berger juste après son arrivée, en parlant notamment de la première manche où il a perdu beaucoup de temps dans la neige épaisse. La place sur le podium était cependant loin : Sacha Berger a perdu près de deux secondes sur le troisième, le Canadien Corey Gillies.

Michael Brunner lutte de nouveau pour une médaille

Le joueur de curling Michael Brunner est également en demi-finale du double mixte et peut encore remporter une médaille dimanche, le tout dernier jour des JOJ. Lors de cette compétition internationale, avec sa partenaire du double allemande, Nicole Muskatewitz, il a successivement battu l’équipe Norvège / Chine et République tchèque / Russie. Le double se heurtera à Marina Verenich (RUS) et Korey Dropkin, qui ont vaincu le double Elena Stern lors du premier tour.

Pas de médaille pour Tina Stürzinger en mixte

La patineuse artistique Tina Stürzinger a par contre manqué une médaille lors de la compétition également internationale. Son coéquipier Feodosi Efremenkov (RUS) a récolté le plus grand nombre de points et Tina Stürzinger elle-même a obtenu le cinquième meilleur résultat, mais les danseurs sur glace Millie Paterson / Edward Carstairs (GBR) sont arrivés derniers, reléguant toute l’équipe à la cinquième place.