London 2012
Date
27. juil. - 12. août
Athlètes suisses
5
Nations
22

Les meilleurs Jeux de tous les temps ?

A chaque génération ses Jeux Olympiques londoniens : c’était déjà la troisième fois, après 1908 et 1948, que les Jeux avaient lieu dans la capitale anglaise. Le public britannique, enthousiaste et connaisseur, a assuré l’ambiance tout au long des Jeux (et des Jeux Paralympiques qui ont suivi). Et même la reine Elizabeth a été emportée par l’euphorie ; pour preuve, elle a pris part à la cérémonie d’ouverture aux côtés de son meilleur agent secret.

Une photo-finish pour les livres d’histoire suisses

A Londres, la triathlète Nicola Spirig a offert un moment de sport inoubliable à la Suisse. Après une course intense, à travers notamment le célèbre Hyde Park, elle a devancé d’un souffle sur la ligne d’arrivée sa rivale suédoise Lisa Norden : sur la photo-finish, deux centimètres seulement séparaient les deux athlètes.

Un duo parfait

La deuxième médaille d’or suisse a été remportée par un duo bien rodé : à Greenwich Park, le cavalier Steve Guerdat et son hongre Nino des Buissonnets ont maîtrisé le parcours à deux reprises sans commettre une seule erreur. Le champion de VTT Nino Schurter a quant à lui signé une course presque parfaite. Alors qu’il avait été en tête sur une bonne partie de la course, le Tchèque Jaroslav Kulhavy lui a soufflé le titre dans le tout dernier virage grâce à une accélération fulgurante. Médaillé d’argent, Nino Schurter a cependant fait preuve d’un grand fair-play dans cette situation difficile en félicitant à juste titre le vainqueur : « Il était le meilleur aujourd’hui ». Le Suisse allait devoir patienter encore quatre ans pour voir son rêve olympique enfin se réaliser.

L’argent dans son jardin

Si le meilleur joueur de tennis de tous les temps a dû s’incliner face au champion local Andy Murray au terme de la finale olympique, la performance de Roger Federer à Londres est restée dans toutes les mémoires. Sa victoire en demi-finale sur le court central de Wimbledon contre Juan Martín Del Potro (ARG) a été inoubliable : après un match spectaculaire de quatre heures et demie et une victoire 19-17 dans le set décisif, le « Maestro » a finalement battu l’Argentin.